Crédit photo : Denis Tremblay
Retour à la liste des projets

Habitations communautaires de Longueuil

Terrasse Mousseau (phase 2)

Municipalité : Longueuil

Arrondissement : Vieux-Longueuil

Année de réalisation : 2019

Type de ménages : familles et petits ménages

Nombre de logements : 87

Type d'intervention : achat-rénovation

Financement : AccèsLogis

Requalification d’un ensemble immobilier en secteur de revitalisation urbaine intégrée à Longueuil

Collaboration, créativité et persévérance au service d’un projet complexe

Les Habitations communautaires de Longueuil (HCL) ont été créées en 2010 par des organismes locaux impliqués dans la démarche de revitalisation urbaine intégrée (RUI) initiée par la Ville de Longueuil et visant certains quartiers de l’agglomération, dont le quartier Sacré-Coeur dans l’ancienne Ville Jacques-Cartier. Les organismes impliqués au sein de cette organisation interviennent auprès des ménages longueuillois touchés par la pauvreté ou qui sont fragilisés. Ils ont joint leurs forces pour développer des projets d’habitation communautaire permettant d’améliorer les conditions de vie et de logement dans les secteurs établis comme prioritaires dans la démarche de revitalisation.

L’acquisition de Terrasse Mousseau, un grand ensemble immobilier de 178 logements en plein cœur de la zone RUI, était grandement souhaitée. Dans le contexte de disponibilité limitée des unités du programme AccèsLogis et afin de sécuriser la transaction, Gérer son quartier (l’organisme apparenté de Bâtir son quartier) s’est porté acquéreur de l’ensemble grâce à un prêt du Fonds d’investissement de Montréal (FIM) en 2012. À l’automne 2015, l’acquisition de la première moitié de l’ensemble par HCL a été suivie du relogement des locataires et du début des travaux de rénovation des immeubles pour la première phase du projet (91 logements).  Le chantier de la deuxième phase (87 logements) a pris fin au printemps 2019, complétant une intervention complexe qui aura permis de changer le visage d’un secteur autrefois tristement reconnu pour sa dégradation constante.

Découvrez plus de photos

Madame Doris Meunier, résidente, s’exprimait ainsi en 2012 :
« Notre environnement était vraiment exécrable et nous n’avions aucun recours. […] Le nouveau local d’intervention communautaire va nous permettre d’échanger, de partager et de faire des choses ensemble, par exemple planter des fleurs. Je souhaite que cela amène plus de respect, de civilité et l’apprentissage de saines habitudes. La rénovation des immeubles et [l’offre de loyers à moindres coûts] pour certains locataires vont aussi contribuer à augmenter notre qualité de vie. »

Architecture: Le Groupe des Sept et Groupe Leclerc

Photos du projet