Retour à la liste des actualités

Le logement communautaire, une priorité pour la relance économique de la Ville de Montréal

Catégories :

Publié le : 17 juin 2020

Montréal, le 17 juin 2020 – La Ville de Montréal a dévoilé aujourd’hui son plan de relance économique intitulé Une impulsion pour la métropole : agir maintenant pour une économie résiliente, inclusive et durable. Ce plan, élaboré à la demande de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dans le cadre des travaux du comité consultatif pour la reprise et la relance économique de la métropole, présente des mesures concrètes et ciblées afin de soutenir les différentes sphères économiques de notre ville, notamment en matière d’habitation.

« Je me réjouis de la reconnaissance de la valeur économique et sociale de l’habitation communautaire et plus largement l’économie sociale et de la place qui leur est accordée dans ce plan de relance de Montréal. Les ménages les moins nantis sont les plus touchés par les conséquences d’une crise, qu’elle soit sanitaire, économique ou climatique. Le développement de l’habitation communautaire et sociale se doit d’être une priorité, car il contribue à la création de milieux de vie solidaires, tout en générant des retombées économiques importantes. » a déclaré Edith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier et présidente du Conseil d’économie sociale de l’île de Montréal, également membre du comité aviseur pour la relance de Montréal.

Bâtir son quartier appuie les demandes de la Ville concernant l’urgence d’un investissement de la part du gouvernement du Québec dans le programme AccèsLogis afin de permettre la réalisation de nouveaux logements communautaires dans l’agglomération de Montréal. Il en va de même de l’appel au gouvernement du Canada pour une signature de l’entente Canada-Québec en habitation dans les plus brefs délais. Les besoins sont criants en matière de logements et un parc locatif financièrement accessible est essentiel afin de sortir des crises sanitaires et de logements.

Ces investissements sont l’occasion de stimuler l’économie par la création d’emplois et de lutter contre les inégalités sociales et la pauvreté. De plus, ces projets contribuent aux efforts déployés pour permettre la transition écologique. Rappelons qu’un logement communautaire représente à la fois un gage de sécurité, un refuge et un réseau de solidarité qui peut faire toute la différence en contexte de crise.

Pour consulter le plan de relance de la Ville de Montréal


À propos de Bâtir son quartier

Depuis le début de ses interventions en 1976, l’entreprise d’économie sociale Bâtir son quartier a coordonné la réalisation de plus de 14 000 logements communautaires dans le cadre de 446 projets répartis sur l’ensemble du territoire de la région métropolitaine de Montréal, en plus de nombreux projets de centres de la petite enfance (CPE), de centres communautaires et d’installations pour des organismes communautaires et des entreprises collectives.

-30 –