Inscription et demande de logement

Témoignage : Stéphanie & Mila

Qui vit en coop? Stéphanie & Mila
Qui vit en coop? Who lives in housing coops? (English follows)

Stéphanie & Mila, famille monoparentale, coopérative d’habitation Coteau Vert, Rosemont – La Petite-Patrie, Montréal

Pourquoi avez-vous choisi de vivre ici, il y a 3 ans?
À ce moment-là, c’était impossible de trouver un 5 ½ ou un 6 ½ abordable pour ma fille, mon ex-conjoint, son fils et moi. La coopérative d’habitation est un mode de vie qui me convenait : j’aime  beaucoup le « bon voisinage », j’aime socialiser et partager des repas avec mes voisins. D’ailleurs, je suis toujours en contact avec d’anciennes voisines.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans la vie ici?
J’aime beaucoup la cour pour nous rassembler! Mila n’est jamais à la maison. L’été, elle joue dehors tous les jours, après l’école, avec ses amis de la coop. La télé chez nous n’est jamais allumée! J’ai acheté le câble pour rien (rires). J’aime également m’installer dans la cour, sur l’herbe, avec une couverte et un verre. Il y a toujours du monde qui passe et l’on improvise des pique-niques! On improvise aussi des « jams ». Il y a plusieurs locataires qui jouent des instruments. D’ailleurs, il y a un rituel pendant l’été, l’un des voisins, d’origine chilienne,  joue de la flûte tous les soirs, à la même heure, alors on s’arrête souvent de parler, puis on l’applaudit quand il a fini! Et puis il y a la solidarité. On est plusieurs familles monoparentales et on s’entraide. Si je suis prise dans le trafic ou au travail au moment d’aller chercher Mila à l’école, il y aura la plupart du temps quelqu’un à qui je pourrai demander de l’aide pour aller la chercher. De nombreux enfants de la coop vont à l’école à côté. J’aime vraiment vivre ici! Je n’envisage pas du tout de déménager!

Qu’est ce qui est plus exigeant? Y a-t-il des améliorations à envisager?
Les assemblées générales (AG), le soir! Étant en famille monoparentale c’est difficile pour moi de trouver une gardienne! Mila se couche tôt et les AG peuvent finir tard. Je ne sais pas toujours à qui la confier pour assister aux réunions et j’en manque… J’ai proposé au conseil d’administration de faire les AG sur des plages horaires différentes afin de permettre à un peu tout le monde d’y assister, selon les horaires de travail, etc. Lors de discussions entre voisins, nous avons également pensé organiser un système de rotation entre les membres pour que certains puissent y aller pendant que les autres gardent les enfants, et ensuite ça tourne. Sinon, autre chose : la coop est mal insonorisée. On entend beaucoup les bruits des appartements mais aussi ceux de la cour. La coop a mis en place un système de couvre-feu et cela fonctionne. Au-dessus, mon voisin est conciliant, il sait à quelle heure Mila se couche et il fait attention.

– – –

Who lives in housing coops?

Stéphanie and Mila, single-parent family, Coteau Vert housing coop, Rosemont – La Petite-Patrie, Montreal

Why did you choose to come and live here three years ago?
At the time, it was impossible to find an affordable 5½ or 6½ for my daughter, my former partner, his son and myself. A coop offers a lifestyle that suits me. I like having good relationships with my neighbours, socializing, sharing meals. In fact, I’ve stayed in contact with some of my previous neighbours.

What do you like most about living here? 
I love the yard where we get together! Mila is never inside – in the summer, she plays outside with her coop friends every day after school.  The TV is never on in our house… I got cable for nothing! (laughter). I also like to sit in the yard on a blanket in the grass, with a drink.  People come by and we have an improvised picnic! We also have jam sessions.  Several tenants play an instrument. We have a ritual during the summer – one of our neighbours, of Chilean origin, plays the flute every night at the same time. Often we stop talking and applaud him when he’s finished playing…

And then there’s the solidarity. There are several single-parent families and we help each other out. If I’m stuck in traffic or at work when I need to pick Mila up at school, there’s usually someone I can ask to help me out. Lots of kids from the coop go to the neighbourhood school.  I really love living here… I have no intention of moving!

What is the most demanding aspect?  Is there room for improvement?
General meetings held in the evening! As a single parent, it’s hard for me to find a babysitter. Mila goes to bed early, and the meetings sometimes end late. I don’t always know who to entrust her to so that I can get to the meetings… so sometimes I miss one.  I’ve suggested to the board that we hold meetings at different times of day so that pretty much everyone could come according to work schedules, etc. In discussions with neighbours, we also came up with the idea of organizing a system where members would take turns babysitting the children so that others could go.

Another thing is that the coop isn’t well soundproofed. You hear a lot of noise, not only from other apartments, but also from the yard. The coop established a curfew and it’s been working. Upstairs, my neighbour is considerate. He knows when Mila goes to bed and he’s careful.