Inscription et demande de logement

Témoignage de Nathalie Ross

Nathalie Ross3 copy

COMMENT L’HABITATION COMMUNAUTAIRE (ET L’INTERVENTION DE BÂTIR SON QUARTIER) ONT-ELLES CHANGÉ POSITIVEMENT MONTRÉAL ?

C’est à Montréal que la concentration des ménages qui doivent consacrer plus de 30% de leur revenu pour se loger est la plus importante à travers la province de Québec. À cet effet, c’est 60% de ces ménages qui sont dans le besoin et parmi ces derniers, plus de 71,000 doivent consacrer plus de 80% de leur revenu à leur logement. En outre, il est estimé que le nombre de personnes en situation d’itinérance est significativement plus élevé à Montréal que dans le reste de la province. Avec une telle concentration de personnes en situation de précarité et vivant dans des conditions de vulnérabilité, la réponse à leurs besoins est primordiale.

Bâtir a ainsi participé éloquemment à répondre à ces besoins en ayant développé 10,000 logements sur le territoire montréalais. Certes, 10,000 logements, mais surtout, un accompagnement de plus de 10,000 personnes! Et c’est là où le rôle de Bâtir prend tout son sens, dans l’accompagnement.

L’accompagnement est une réponse aux difficultés multiples et concomitantes des personnes en situation de précarité parce que l’accompagnement vise l’autonomie des personnes. L’objectif du logement communautaire est l’autonomie de la personne dans la prise en charge de sa situation de logement mais aussi son autonomie dans les autres domaines de son existence et son insertion sociale. La finalité du logement communautaire est le développement de l’autonomie et de la citoyenneté des personnes dans toutes ses dimensions.

Bâtir a contribué, à travers une dynamique de changement, à rendre plus de 10,000 personnes actrices de leur parcours, de leurs choix et de développer leur citoyenneté.

Ainsi, Bâtir a collaboré à Bâtir des logements communautaires et à Bâtir des communautés citoyennes!