Bâtir son quartier considère que l’habitation communautaire s’inscrit de facto dans la logique de développement durable, elle est socialement rentable, économiquement viable et soutenable d’un point de vue environnemental.