Inscription et demande de logement

Consultation publique SCHL : « Parlons Logement »

Vers une future stratégie nationale sur le logement

Bâtir son quartier a contribué à définir la Stratégie nationale sur le logement « Parlons Logement » en déposant un mémoire dans le cadre de la grande consultation publique organisée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Voici un extrait des recommandations que nous avons formulées à l’issue de la consultation le 21 octobre dernier.

NOS RECOMMANDATIONS
Plus de la moitié des ménages locataires aux prises avec des besoins impérieux sont québécois.
Au cours des années où le financement était disponible, l’habitation communautaire, OBNL et coopératives, a construit annuellement 3 000 unités de logement. L’expertise disponible aurait permis d’en construire le double. Par ailleurs, l’approche québécoise a toujours été celle de la concertation et du respect des juridictions.

Sur la base de ces constats, et dans le cadre d’un premier plan d’action quinquennal, nous recommandons :

• Que la Stratégie nationale sur l’habitation donne lieu, pour le Québec, à une entente de  5
ans, dotée de budgets suffisants pour permettre, annuellement, la construction de 4 500
nouvelles unités d’habitation communautaire et à la rénovation par des coopératives et des OBNL de 1 500 logements locatifs abordables privés existants annuellement, pour un total de 30 000 unités, créées ou rénovées.

Différentes mesures peuvent être mises en place pour réaliser cette entente, notamment :
Relativement au développement,
• Fournir une aide financière à la capitalisation des initiatives communautaires (coopératives et à but non lucratif) visant la création de logements pour les familles, les personnes âgées et les personnes à risque d’itinérance et fournir une aide directe aux ménages et aux personnes dont les revenus sont sous les seuils des Plafonds de revenus des besoins impérieux (PRBI);
• Consentir des prêts hypothécaires directs aux organismes porteurs de ces projets à des taux comparables à ceux consentis aux organismes déjà conventionnés avec la SCHL;
• Fournir une aide récurrente aux organismes communautaires qui fournissent, dans ces projets d’habitation, un soutien à l’autonomie des personnes âgées et un soutien communautaire aux personnes vulnérables et à risque d’itinérance;
• Faire l’inventaire des propriétés excédentaires du gouvernement fédéral qui représenteraient un potentiel intéressant pour la création de logements abordables et
favoriser pour ces sites des initiatives émanant des communautés (mesures incitatives)
pour du logement abordable;

Pour consulter le Mémoire Stratégie nationale Parlons Logement