Inscription et demande de logement

Communiqué de presse

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET DE
PLAN D’ACTION EN PATRIMOINE 2017-2022

Crédit : Rayside Labossière

Habitations et CPE Sainte-Germaine-Cousin, Pointe-aux-Trembles.

L’habitation communautaire : outil de valorisation du patrimoine montréalais

MONTRÉAL, MARDI 2 MAI 2017 – Alors que la requalification de plusieurs bâtiments institutionnels et industriels majeurs est en cours d’étude à Montréal, Bâtir son quartier fera valoir son point de vue et son expertise de longue date, jeudi 11 mai, dans le cadre de la consultation publique sur le Plan d’action en patrimoine 2017-2022.

Des besoins forts en financement

L’entreprise d’économie sociale a formulé plusieurs recommandations sur le plan du financement visant à faciliter et à accélérer les projets de recyclage de sites ou immeubles patrimoniaux, en proposant notamment :

1.    De mettre à disponibilité des groupes promoteurs de projets d’habitation communautaires des enveloppes pour la réalisation des démarches et études préliminaires, ou pour le maintien et le retour des composantes d’origine dans les projets de rénovation d’immeuble modestes.

2.    De mettre en place des programmes d’infrastructures communautaires ou de réhabilitation de patrimoine afin de soutenir les projets de changement de vocation.

Bâtir son quartier a également demandé à la Ville de renforcer son intervention dans la création d’un environnement propice au développement de projets d’immobilier communautaire (coopératives d’habitation, logements à but non lucratif, bureaux et espaces communautaires pour les acteurs de l’économie sociale, etc.), à travers :
– la mise en disponibilité d’immeubles institutionnels,
– l’analyse, en amont, des enjeux de codes et de préservation.

Des projets de recyclage et de transformation de bâtiments patrimoniaux réussis dans le Grand Montréal

Forte de nombreuses valorisations d’immeubles patrimoniaux à son actif – dont plusieurs ont été récompensées – Bâtir son quartier profite de la consultation pour rappeler les facteurs de succès d’une réhabilitation à des fins d’habitation et d’immobilier communautaire :
– inscrire les interventions dans les besoins du milieu où elles seront réalisées,
– maintenir la tradition sociale des lieux dans le cadre d’ensembles religieux ou institutionnels,
– intervenir dans un contexte de volonté politique claire,
– avoir l’adhésion des citoyens et citoyennes à la vision du projet.
– dans le cadre de la transformation d’un ensemble conventuel ou religieux, Bâtir son quartier insiste sur l’attribution d’un rôle actif et central aux congrégations religieuses dans l’établissement des orientations pour la transformation de leur patrimoine bâti.

Exemples de projets patrimoniaux récents développés par Bâtir son quartier
Nouveaux logements des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph/ Le Plateau
Ancienne maison-mère des Sœurs de la Providence /Centre-sud: Habitat & Espace Fullum/ Maison de l’économie sociale
Ancienne station d’électrification Shawinigan Water & Power/ Hochelaga: Coopérative d’habitation Station no.1
Couvent des Sœurs grises/ Villeray: Centre La Traversée
Église Saint-Barnabé / Hochelaga: locaux du Carrefour d’alimentation populaire Saint-Barnabé
Église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours/ Ville-Émard: Théâtre et Habitations Paradoxe
Église Sainte-Germaine-Cousin / Pointe-aux-Trembles: Habitations Sainte Germaine-Cousin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer