Inscription et demande de logement

Communiqué de presse

Opération patrimoine architectural de Montréal 2014 : Bâtir son quartier remporte le prix d’excellence Ivanhoé Cambridge pour l’ensemble de son intervention

L’entreprise d’économie sociale Bâtir son quartier a reçu jeudi 9 octobre, l’un des prix spéciaux de la 24ème Opération patrimoine architectural Montréal (OPAM) : le prix d’excellence Ivanhoé Cambridge.

Remis par Denis Coderre, le maire de Montréal et Michèle Meier, vice-présidente, communications, marketing et responsabilité sociale d’entreprise, et affaires internationales, de la société immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec, ce prix vise à souligner l’engagement exemplaire d’artisans, firmes, entreprises et propriétaires à l’égard du patrimoine.

Bâtir son quartier a été récompensé pour sa contribution à la préservation et au recyclage du patrimoine immobilier de Montréal : rénovation du patrimoine locatif, transformation de sites et édifices religieux, institutionnels ou industriels.

Ont été cités en exemples lors de la cérémonie qui s’est tenue dans le hall de l’hôtel de Ville, la conversion en logements communautaires de la Station n°1, une station d’électrification érigée en1903 dans le quartier Hochelaga, et de l’ancien hôpital Bellechasse, dans Rosemont–La Petite-Patrie.

« Nous sommes très fiers d’avoir reçu ce prix. Il s’agit non seulement d’une reconnaissance de notre contribution à la préservation du patrimoine montréalais, mais il s’agit également d’une reconnaissance de l’habitation communautaire en tant que levier de conservation du patrimoine » commente Edith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier.

Quelques autres exemples de projets développés en 2014 par Bâtir son quartier :

• Transformation de l’église de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours en salle de spectacle et de l’ancien presbytère en logements pour jeunes adultes en formation et en réinsertion, en partenariat avec le Groupe Paradoxe, entreprise d’insertion, dans Ville-Émard. (photo ci-dessous à gauche).

• Transformation de Maison Providence, l’ancien couvent des Sœurs de la Providence, en bureaux pour acteurs de l’économie sociale, logements pour aînés avec ou sans perte d’autonomie, en partenariat avec l’entreprise d’économie sociale Habitations La Traversée, dans Centre-Sud. (photo ci-dessous milieu).

• Construction de logements pour aînés autonomes et en perte d’autonomie, sur le site de l’ancienne église Ste-Germaine-Cousin dans Pointe-aux-Trembles. (photo ci-dessous à droite).

A travers la transformation de leurs bâtiments en espaces pour la communauté, en logements pour ménages à faible et moyen revenu, les groupes communautaires promoteurs souhaitent préserver la vocation sociale et communautaire de sites ou de lieux. Bâtir son quartier les accompagne du début à la fin de la conversion et réunit l’ensemble des acteurs du milieu autour d’un projet commun, au service de la population locale.

Consulter le document PDF COMMUNIQUÉ Prix OPAM