Inscription et demande de logement

Communiqué de presse

ANALYSE

BUDGET 2017-2018 DE L’ÉTAT QUÉBÉCOIS ET PROJET DE LOI 121

Réflexe Montréal: quel impact du budget provincial sur les nouvelles responsabilités de la Ville de Montréal en matière de logement social?

MONTRÉAL, jeudi 23 mars 2017 – À la veille du dépôt du budget 2017-2018 par le gouvernement québécois, le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier, l’une des entreprises d’économie sociale leader au Québec dans la mise sur pied de projets d’habitation communautaire, souhaite de nouveau attirer l’attention sur les enjeux à court terme du développement de ce type de logement social.

Au-delà de la pérennité des financements provinciaux – comme le programme québécois AccèsLogis concerné par le budget 2017-2018 – Bâtir son quartier pose la question de l’entente-cadre qui régira  les nouvelles responsabilités de la métropole.

La Ville de Montréal doit disposer de budgets suffisants pour répondre aux besoins en logements des ménages

À l’occasion de la consultation portant sur le projet de loi n˚121 et le statut de la métropole de la Ville de Montréal (consultation à laquelle participe aujourd’hui Bâtir son quartier) nous saluons la volonté du gouvernement de doter Montréal de pouvoirs qui lui permettront d’assurer sa croissance et son développement sur le plan économique et social, notamment par le biais de la Politique d’inclusion de logement abordable

Bâtir son quartier et la Ville de Montréal ont défini ensemble un modèle unique de développement des projets de logements sociaux et communautaires, fondé sur l’implication de toutes les parties et enraciné dans les communautés locales.

Cependant, la nouvelle marge de manœuvre dont disposera la Ville de Montréal pour garantir la réalisation de logements sociaux et communautaires, demeure tributaire des programmes gouvernementaux. Il est important que l’entente-cadre Réflexe Montréal permette à la métropole de disposer des budgets suffisants, et ce, sur une base pluriannuelle.

En ce sens, le prochain budget du gouvernement du Québec et les annonces qui seront faites en matière d’unités, notamment dans le cadre du programme AccèsLogis pour la province et pour Montréal, auront un impact très significatif.

Au-delà de la Politique d’inclusion de logement abordable : de nouveaux moyens

Bâtir son quartier ajoute que d’autres moyens, tels le développement de projets en site propre, ou l’utilisation de propriétés excédentaires, sont tout aussi légitimes et efficaces. Bâtir son quartier réaffirme son engagement à participer pleinement à l’ajustement des programmes et à contribuer à l’atteinte des objectifs poursuivis à l’égard d’une réponse adéquate aux besoins importants en matière de logement abordable, social et communautaire sur le territoire montréalais.