Inscription et demande de logement

Communiqué de presse

INAUGURATION OFFICIELLE DES LOGEMENTS À BUT NON LUCRATIF RÊVANOUS

Vivre avec des voisins différents

Habitations Rêvanous

Habitations Rêvanous – Denis Tremblay

Montréal, Ahuntsic-Cartierville, le 25 novembre 2016 – À l’occasion de son inauguration officielle, aujourd’hui, en partenariat avec la Société d’habitation du Québec, l’OBNL Rêvanous présente avec fierté le caractère novateur de ses 79 logements communautaires. Il s’agit en effet d’un projet unique en son genre qui rassemble en ses murs deux populations avec des besoins de logement spécifiques : des adultes ayant une déficience intellectuelle légère et des personnes de 55 ans et plus.

Succès d’une cohabitation dans un projet mixte et intergénérationnel

Près de deux ans après l’emménagement des premiers habitants, le bilan du projet Rêvanous s’avère extrêmement positif. Vingt-cinq appartements sont habités par des adultes ayant une déficience intellectuelle légère, seuls, ou avec leur famille. Les 54 autres appartements (dont 26 sont adaptés à une mobilité réduite) sont loués par des résidents de plus de 55 ans. Tous y vivent non seulement en harmonie, mais certains y ont même trouvé une expérience humaine enrichissante, un milieu de vie solidaire ou encore un environnement « normalisant ».

C’est le cas de M. Guillaume Ross, locataire qui vit avec une déficience intellectuelle légère :

Guillaume Ross et sa mère France Ross

« J’aime avoir mon logement, il y a une belle vue, je suis bien. J’ai la liberté de tout faire, me débrouiller tout seul, ne pas demander aux parents, faire mes affaires comme je veux, sortir. Si j’ai un problème, je peux aller voir David [l’intervenant]. »

Le logement à but non lucratif : apporter une réponse à des besoins particuliers

Le projet a vu le jour après une mobilisation sans faille, de plus de 12 ans, des familles d’adultes vivant avec un handicap mental, et avec l’appui de la communauté d’Ahuntsic. Il a notamment été porté par l’ancien président de Rêvanous, M. Gabriel Lemaître-Auger – dont le fils vit aujourd’hui dans l’un des appartements – et qui se posait la question du devenir de son enfant après sa disparition.
« L’OBNL Rêvanous concrétise sa pertinence par ses habitations. L’accès à un logement autonome pour des personnes ayant une déficience intellectuelle légère, lorsqu’elles sont prêtes à quitter le domicile familial, est essentiel dans notre société. Cela leur garantit une qualité de vie, une prise en charge personnelle de leur destin » explique Yves Marcotte, président de l’OBNL Rêvanous.

En partenariat avec le groupe de ressources techniques Bâtir son quartier et de nombreux acteurs du milieu, entre autres le CIUSSS du Nord de Montréal (en la personne de Carole Brousseau), Solidarité Ahuntsic et la CSDM, a commencé à émerger un projet de logements avec soutien communautaire, financé grâce au programme AccèsLogis du gouvernement du Québec.

Comme le souligne Edith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier, qui a accompagné Rêvanous tout au long du projet :
« L’habitation communautaire offre une réponse pérenne et structurante qui va au-delà d’un simple toit sur la tête. »

En effet, l’immeuble compte, en plus des logements conventionnels, une salle communautaire et un local multi-usage, une salle informatique, deux bureaux pour l’intervention communautaire, une cour extérieure et des stationnements. Autant d’espaces propices à la rencontre et à la solidarité entre résidents, autant de points de contact dans un milieu de vie géré avec la contribution de ses usagers.

Fort de cette première expérience, au regard d’une forte demande, l’OBNL Rêvanous souhaite aller de l’avant avec le développement d’un second projet de logements.

-30-

Source : Bâtir son quartier et Rêvanous
Contact pour les journalistes :
Marie Réveillé, Responsable des communications de Bâtir son quartier
mreveille@batirsonquartier.com, 514 933 2755 #316 ou 514 839 3108 (cellulaire)
Robert Nowlan, directeur général par intérim de Rêvanous
directiongenerale@revanous.org, 514 528 8833 #4

À propos de l’OBNL Rêvanous : la mission de Rêvanous consiste à favoriser l’accès à un logement à loyer modique, à des adultes vivant avec un diagnostic de déficience intellectuelle légère, prêts, avec de l’aide, à quitter le domicile familial afin de réaliser leur projet de vie d’autonomie résidentielle. La réussite d’un tel projet implique une bonne préparation du futur résident ainsi que la nécessité d’offrir à ceux-ci un soutien adapté à leur handicap, tant au plan individuel que collectif.

À propos de Bâtir son quartier : Bâtir son quartier est une entreprise d’économie sociale qui accompagne les groupes et les citoyens, à faible et moyen revenu, dans la prise en charge de leurs conditions de vie par le développement de projets d’habitation communautaire. Bâtir son quartier a franchi le seuil des 10 000 logements communautaires réalisés depuis sa création en 1976. Cela représente 400 milieux de vie coopératifs ou à but non lucratif : un patrimoine collectif durable pour la société.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer