Inscription et demande de logement

Bâtir son quartier présente son bilan pour 2015

IMG_6301C’est sous le thème « Au-delà des murs : l’implication citoyenne au cœur de l’habitation communautaire » que s’est déroulée l’assemblée générale annuelle du groupe de ressources techniques Bâtir son quartier hier après-midi. L’entreprise d’économie sociale a ainsi présenté le bilan de ses réalisations pour 2015 et remercié l’ensemble des partenaires qui ont contribué au développement des projets.

« En 2015, ce sont 1200 citoyens et citoyennes qui ont pu prendre en charge leur milieu de vie et améliorer leurs conditions de logement en emménageant dans l’un des 647 nouveaux logements communautaires complétés au courant de l’année », a souligné la directrice générale, Madame Edith Cyr.

Ces nouveaux logements, situés dans 12 projets, portent à 11 561 le nombre de logements complétés dans la région métropolitaine depuis les débuts de Bâtir son quartier en 1976. En développant ces projets d’habitations communautaires, l’organisme vient répondre à un éventail de besoins en logements vécus à la fois par des ménages autonomes, des personnes en perte d’autonomie ou ayant des besoins spécifiques en leur offrant des logements décents et durables, à coût abordable. 

Des retombées économiques importantes
Au-delà de leur impact sur le quotidien des locataires, le développement des projets d’habitation communautaire est également un investissement gouvernemental qui stimule l’économie québécoise. Les projets complétés par Bâtir son quartier en 2015 ont représenté :

  • 120 millions $ en coûts de réalisation;
  • 600 emplois directs et indirects1;
  • 103 millions $ d’activités dans le se secteur de la construction2;
  • 113 millions $ de dépense en achat de biens et services dans l’économie québécoise3;
  • 7 millions $ en taxe de vente;
  • 712 000 $ en taxes municipales estimées.

Des besoins toujours importants
Les besoins en logements dans la région montréalaise sont indéniables. Alors que 280 000 ménages locataires doivent consacrer plus de 30% de leurs revenus pour se loger convenablement2, Bâtir son quartier a reçu près de 2400 nouvelles demandes de logement en 2015

L’assemblée générale a également fait place à des témoignages offerts par des membres et locataires des projets d’habitation communautaire dont la réalisation a été coordonnée par Bâtir son quartier.

« Il y a un an, j’ai eu la chance […] de trouver un logement aux Habitations Paradoxe. Grâce au soutien de ce projet d’habitation communautaire, j’ai développé une expérience de vie qui me permet de constater que je peux gérer à la fois mon appartement, l’école et le travail », a indiqué Louis Adane dans son témoignage.

« Alors que gouvernement du Québec annonce une réforme majeure de ses programmes d’habitation, il faut que ce soit une occasion pour celui-ci de confirmer la place importante qu’occupe l’habitation communautaire dans la réponse aux besoins en logements des ménages à faible et modeste revenu », a affirmé Vicente Perez, président du conseil d’administration de Bâtir son quartier.

Pour consulter la version PDF du rapport annuel 2015 de Bâtir son quartier, cliquez ici.

  1. Selon le modèle intersectoriel de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). 2. et 3. Retombées des investissements de la Société d’habitation du Québec pour les 647 logements financés grâce au programme AccèsLogis, selon l’Étude d’impacts des activités de la Société d’habitation du Québec, AECOM, 2011.
  2. Selon le recensement de 2011.

 

Source : Bâtir son quartier

Renseignements : Mira Fisher, responsable des communications, 514-933-2755, poste 316, mfisher@batirsonquartier.com.