Bâtir son quartier est né de la fusion, en 1994, de quatre groupes de ressources techniques de quartier : le Service d’aménagement populaire, les Services à l’habitation d’Hochelaga-Maisonneuve, le Service d’aide à la rénovation de Pointe Saint-Charles et la Société populaire d’habitation de Rosemont. Le plus ancien a débuté son activité en 1976 marquant ainsi la fondation de ce qui deviendrait Bâtir son quartier.

Depuis le début de ses interventions, Bâtir son quartier a complété plus de 400 projets coopératifs ou à but non lucratif totalisant plus de 10 000 logements sur le territoire montréalais, en plus de nombreux projets de centres de la petite enfance, centres communautaires et installations pour des entreprises d’économie sociale.